top of page
Rechercher

"Zébrures"

Dernière mise à jour : 15 déc. 2022

« Zébrures », ma dernière pièce explore le fonctionnement des personnes dites "HPI", "surdouées" ou "zèbres", sans ou avec trouble associé Dys ou TDAH, bien loin des clichés qui y sont attachés.


Résumé

« Zèbres », « HPI », « Surdoués », « Précoces », tous ces termes recouvrent une réalité mal connue et bien souvent erronée. À travers ce spectacle, écrit à partir de divers témoignages, il s’agit de livrer une vision sensible et « de l’intérieur », en croisant les destins de divers personnages.

Il y a Laetitia, qui veut comprendre pourquoi elle se sent si mal alors que tout va bien dans sa vie, Morgane, l’adolescente prisonnière de sa propre tourmente, et puis Charlotte, qui se découvre avec incrédulité à travers sa fille. Romain, lui, se tient tant bien que mal en équilibre, grâce au soutien indulgent de sa femme. Chacun se cherche, se révèle... et s’adapte.

Par un regard tendre et amusé, Zébrures essaie de casser les clichés et l’incompréhension sur une caractéristique qui touche 2,3% de la population.



Pourquoi ce thème?

Diagnostiquée HPI (et TDAH) il y a 4 ans, après une phase de "digestion" de la nouvelle, j'ai rapidement senti la nécessité de témoigner sur le sujet, pour déconstruire les idées reçues sur le sujet, et permettre aux zèbres qui s'ignorent de se découvrir pour aller mieux. Permettre aussi aux proches de zèbres de mieux les comprendre et aux professeurs d'avoir une idée de ce qui se passe dans la tête de leurs élèves atypiques.


L'écriture

J’ai commencé à écrire « Zébrures » sur mon téléphone, tremblante de froid dans ma doudoune alors que je patientais dans une salle polyvalente non chauffée à l’écart d’un tournage sur lequel un de mes fils était figurant. Depuis près de 4 ans, je lisais et échangeais avec des psys au sujet du HPI ; le moment était venu que « ça sorte ». Si le temps de la maturation avait été long, celui de l’écriture s’est fait dans une sorte d’urgence. Peut-être parce que je n’avais, jusque là, pas trouvé la forme appropriée pour en parler. C’est finalement par le théâtre que les mots ont coulé, à travers divers parcours de personnages qui se croisent et s’entrecroisent.

Au même moment, je menais dans un lycée un atelier théâtre pour lequel je cherchais un projet. J’en ai profité pour tester mon texte avec mes élèves. Lorsqu’une de mes comédiennes m’a demandé : "Mais ça existe vraiment des gens comme ça ?", j'ai ressenti plus encore la nécessité de lever le voile sur les idées reçues qui entourent les mots "HPI", "Surdoués", "Neuroatyiques"… en particulier lorsque cette caractéristique se double d’un trouble associé de type TDAH ou Dys.

Les retours de cette première représentation en tout petit comité ont été très enthousiastes, au point que la cheffe d’établissement a proposé que le spectacle soit rejoué devant l’équipe pédagogique à la rentrée, estimant que c’était là un biais intéressant pour faire découvrir aux professeurs la réalité du neuratypisme. A nouveau, les retours ont été positifs. C’est ce qui m’a décidée à monter la pièce avec ma compagnie pour lui donner une audience plus large.

Finalement, les choses se sont accélérées à grande vitesse, avec deux dates de représentation décrochées pour les 6 et 7 décembre 2022 !


La mise en scène ?

Ce qui ressortait à la lecture du texte, c’est la lutte constante que représente le fait de vivre avec une particularité neuroatypique dans un monde extrêmement normé. C’est pourquoi l’image du ring s’est rapidement imposée, que nous avons matérialisée par un carré de sol blanc, des cordages et des tabourets.

Je voulais aussi que la mise en scène puisse exprimer le côté foisonnant du cerveau HPI. Il m’a semblé que les musiques qui s’entrechoquent et les lumières qui s’affolent dans les moments d’excès émotionnel permettaient de l’évoquer efficacement, en faisant appel à d’autres sens que les mots.



Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Compagnie du Lézard Bleu pour télécharger le dossier de presse du spectacle.


67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page